UN REPAS DE NOËL 100 % VÉGÉTARIEN

De nos jours, le végétarisme est de plus en plus répandu. Ce régime peut être adopté pour plusieurs raisons : la prévention de certaines maladies (problèmes cardiovasculaires, diabète, obésité, hypertension, ostéoporose, infections, cancer)  ; l’intérêt pour le bien-être animal ; la protection de l’environnement ; le respect des préceptes religieux.  Dans tous les cas, le régime végétarien consiste à bannir les chairs animales au profit de protéines végétales.

Noël, c’est le moment de se réunir avec toute sa famille autour d’un bon repas. Combien d’entre nous compte au moins un végétarien dans sa famille ? Pour ne pas les oublier, l’équipe DailyPharma vous a préparé quelques idées de repas végétariens à préparer pour Noël, simple et absolument délicieux !

EN ENTRÉE, DES SAMOUSSAS CHÈVRE/MIEL/NOIX

samoussa

Pour 12 samossas

Ingrédients :

  • 6 feuilles de brick
  • 1 petit billy (200g)
  • 1 oeuf
  • 1 bonne CS de miel
  • 30g de noix, à concasser.

Préparation : 

  • Préchauffer le four à 220°C.
  • Fouetter le miel et l’oeuf.
  • Ajouter petit à petit le fromage de chèvre et bien battre.
  • Verser les noix concassées.
  • Couper les feuilles de brick en 2.
  • Placer la 1/2 feuille côté arrondi vers le bas. Dans le coin, déposez une cuillerée de la préparation.
  • Replier la demi-feuille en 2 en remontant le côté arrondi
  • Replier le coin gauche pour former un triangle,
  • Replier le triangle 3 fois sur lui-même.
  • Faire cuire les samossas 7 à 8 minutes sur une plaque recouverte de papier cuisson.

EN PLAT PRINCIPAL : UN RISOTTO POTIMARRON, GIROLLES ET NOISETTES!

risotto

Ingrédients :

  • 500 g de riz arborio
  • 1 potimarron
  • 1 oignon blanc
  • 10 cl de vin blanc
  • 1,5 litre de bouillon (volaille ou légumes)
  • 75 g de parseman râpé
  • 100 à 200 g de girolles
  • 1 poignée de noisette sans coquille
  • sel et poivre

Préparation :

  • Laver puis couper le potimarron en deux, retirer les pépins, éplucher et couper en cubes
  • Émincer l’oignon finement
  • Dans une sauteuse, faire revenir l’oignon avec l’huile d’olive.
  • Ajouter le riz, et laissez-le cuire 2 à 3 minutes.
  • Ajouter le potimarron et cuire encore 1 minute
  • Ajouter le vin blanc porter rapidement à ébullition et laisser bouillir jusqu’à réduction presque complète.
  • Verser alors 2 louches de bouillon et laisser réduire à couvert.
  • Continuer ainsi avec le reste du bouillon, ajouter-le petit à petit et laisser réduire à chaque fois à couvert.
  • Pendant ce temps, cuire les girolles dans une poêle
  • Torréfier les noisettes : faire revenir à sec dans une poêle, lorsque la peau commence à se détacher, réserver. Lorsqu’elles sont tièdes, écraser et/ou couper pour obtenir des noisettes concassées (savourez au passage la bonne odeur de praliné)
  • À la fin de la cuisson du riz, saler et poivrer à votre goût et ajouter le parmesan puis les girolles.

Servir bien chaud saupoudré de noisettes.

BÛCHE CHOCOLAT & PRALINES POUR FINIR LE REPAS AVEC GOURMANDISE

(Recette Végan)

chocolat

POUR LA GÉNOISE :

Ingrédients :

  • 35 g farine d’orge mondé
  • 3 blancs d’œufs
  • 50 g de fructose
  • 1 cac d’huile neutre
  • 15 g de Maïzena
  • 1/4 sachet de levure chimique
  • Une pincée de sel.

Préparation :

  • Battre un blanc d’œuf avec le fructose au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et commence à faire des traits.
  • Ajouter la farine, la fécule et la levure. Mélanger.
  • Battre ensuite les deux blancs d’œuf restant en neige bien ferme avec une pincée de sel.
  • Ajouter les blancs en neige à la préparation précédente en mélangeant délicatement à l’aide d’une maryse, tout en tournant le saladier.
  • Verser le mélange dans une plaque à génoise ou à défaut, si vous avez un petit four, dans le lèche-frite recouvert d’une feuille de papier sulfurisée. Bien étaler sur toute la surface.

Cuisson :

15 min dans le milieu du four à 180°C.

Roulage de la génoise :

  • A la sortie du four, décoller délicatement la génoise du papier sulfurisé,la retourner.
  • La retourner et la déposer sur un linge propre et humide.
  • Rouler délicatement la génoise en essayant de la casser le moins possible. La rouler en plusieurs fois, par petits à-coups jusqu’à ce qu’elle ait bien prise une forme roulée.

La crème chocolat-praliné

Ingrédients :

La crème pâtissière

  • 45 cl de lait de soja
  • 90 g poudre impérial
  • 2 cas de cacao amer maigre non sucré
  • 2 à 3 cas de sirop d’agave (à ajuster au goût par la suite)

La meringue suisse

  • 3 blancs d’œufs (ou 100g de jus de pois chiche)
  • 100 g de fructose
  • une pincée de sel

Le chocolat praliné

  • 50 g chocolat noir à pâtisser à 70%
  • 6 cas de praliné (env. 120 g)

Dressage

  • 50 g (env.) pralin
  • 3 carrés (30 g) de chocolats noir à 70% aux éclats d’écorces d’orange

Préparation :

La crème pâtissière

  • Diluer la poudre impérial, le cacao et le sirop d’agave avec le lait dans une casserole.
  • Faire chauffer le mélange sur feu doux en remuant continuellement à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que le mélange épaississe. Une fois bien épaissi, continuer de remuer quelques instant hors du feu pour ne pas que la préparation n’adhère au fond de la casserole.
  • Réserver.

La meringue suisse

  • Dans un saladier, mélanger les blancs d’œufs, le fructose et la pincée de sel.
  • Placer le saladier au-dessus d’une casserole d’eau en train de bouillir sur feu moyen. Prendre garde à ce que le fond du saladier ne touche pas l’eau (principe du bain marie). Pour éviter de se brûler les doigts avec le saladier qui va devenir chaud et la vapeur d’eau qui s’échappe, tenez-le avec une manique. Battre le mélange au batteur électrique environ 5 min, jusqu’à ce que la meringue soit chaude, bien épaisse et ferme.
  • Réserver

Le chocolat praliné

  • Casser les carrés de chocolats noir dans un bol et le faire fondre au bain marie.
  • Une fois bien fondu (mais pas trop cuit !), ajouter le praliné et bien mélanger.

Le mélange

  • Transvaser la meringue suisse dans un saladier plus grand, ajouter la crème pâtissière. Battre le tout au batteur électrique.
  • Ajouter ensuite le chocolat fondu au praliné et battre une fois encore.
  • Ajuster enfin le goût du sucre.
  • Réserver au frais.

Le montage de la bûche

  • Recouvrir la génoise d’une couche de crème bien généreuse en forçant la dose que le côté qui sera roulé en premier afin d’éviter les trous au centre de la bûche.
  • Rouler la génoise sur elle-même.
  • A l’aide d’une spatule, la recouvrir intégralement avec la crème restante. Bien l’étaler.
  • Saupoudrer de pralin et disposer les morceaux de chocolats selon l’envie.
  • Placer au frais minimum 3h avant dégustation (Une nuit c’est encore mieux!)

Bon appétit 😉

2017-12-20T13:58:21+02:00

DailyPharma Pharmacie Centrale Paris 13

75 rue de Tolbiac 75013 PARIS

Phone: 0144241000

Fax: 01 44 24 01 91

Web: DailyPharma

%d blogueurs aiment cette page :