Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), aussi appelé syndrome de Stein-Leventhal, est un trouble hormonal qui touche entre six et dix pour cent des femmes.

C’est une accumulation de plusieurs kystes autour des ovaires.  Ce syndrome peut avoir de multiples répercussion sur la santé des femmes. Les symptômes commencent souvent dès le début du cycle menstruel, mais parfois ils apparaissent une fois que la femme a atteint la vingtaine ou la trentaine.

Quel sont les causes du SOPK ?

On ne connait pas encore bien les mécanismes physiopathologiques à l’origine du SOPK et ils ne peuvent certainement pas s’expliquer par une cause unique, mais par une succession de causes qui agissent dans un cercle vicieux. A la base, il y a une hyperandrogénie, c’est-à-dire une sécrétion excessive d’androgènes, et une résistance à l’insuline. Toutes deux sont d’origine génétique.

Quand se poser des questions ?

La régularité des règles. Si tu as plus de 42 jours entre tes cycles, il vaut mieux consulter. Si tu n’as pas tes règles régulièrement au bout d’une année, ou deux, mieux vaut consulter.

Les symptômes du SOPK

Le SOPK peut sa manifester par différents signes cliniques, avec des tableaux et degrés différents selon les femmes :

Des signes gynécologiques :

  • règles irrégulières , peu fréquentes ou absentes
  • des saignements excessifs pendant les règles
  • une augmentation du volume des ovaires avec formation de nombreux petits kystes à l’intérieur
  • des difficultés à concevoir

Des troubles cutanés, conséquences de l’androgynie :

  • Une pilosité sur des zones normalement glabres chez la femme (visage, cou).
  • Un acné
  • Une perte de cheveux

Ou signes d’une insuline-résistance :

  • Un brunissement et épaississement de la peau dans la région du cou, de l’aine, des aisselles et des replis cutanés

Des signes métaboliques :

  • Une prise de poids ou obésité
  • Une augmentation du taux de sucre dans le sang

Les complications possibles

Le SOPK touche les ovaires mais comme il s’agit d’une maladie endocrinienne, il a un impact sur tout l’équilibre hormonal et peut entrainer différentes complications au niveau métabolique, cardiovasculaire, reproductif mais aussi général. On parle d’ailleurs d’affection systémique. Parmi les complications possibles on note :

  • une hypofertilité
  • en cas de grossesse, un risque accru de fausse-couche, d’accouchement prématuré, de diabète gestationnel et de pré-eclampsie. Ce risque est d’autant plus augmenté en cas de surpoids
  • une intolérance au glucose et un diabète de type 2
  • des anomalies lipidiques
  • une hypertension artérielle
  • une dépression
  • un syndrome d’apnée du sommeil
  • des maladies cardio-vasculaires
  • certains cancers féminins (endomètre, sein, ovaire selon certaines études, mais les autres facteurs de risque tels que l’obésité sont à prendre en compte)

Pour plus d’informations, demandez conseil à votre pharmacie DailyPharma 😉

2018-03-05T10:31:36+01:00

DailyPharma Pharmacie Centrale Paris 13

75 rue de Tolbiac 75013 PARIS

Phone: 0144241000

Fax: 01 44 24 01 91

Web: DailyPharma

Prochains évènements

  1. resultime
  2. Filorga animation
%d blogueurs aiment cette page :