[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” menu_anchor=”” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” class=”” id=”” background_color=”” background_image=”” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_mp4=”” video_webm=”” video_ogv=”” video_url=”” video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” overlay_color=”” video_preview_image=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” padding_top=”” padding_bottom=”” padding_left=”” padding_right=””][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding_top=”” padding_right=”” padding_bottom=”” padding_left=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text columns=”” column_min_width=”” column_spacing=”” rule_style=”default” rule_size=”” rule_color=”” class=”” id=””]

Toutes les femmes ou presque vivent au moins un épisode de cystite dans leur vie.

Elle peut être très douloureuse, en effet, c’est une inflammation de la paroi de la vessie.
Les symptômes sont très souvent les suivants : des douleurs pelviennes (bas du ventre), des sensations de brulures au moment d’uriner, des envies fréquentes d’uriner avec parfois de la fièvre. Ces symptômes ne sont pas à prendre à la légères car il existe des risques de complications si elle n’est pas prise en charge au bon moment. Dans la plupart des cas, il s’agit de la prolifération d’une bactérie que nous avons tous dans notre tube digestif mais qui n’a rien à faire dans les voies urinaires. Il faut savoir qu’à partir de quatre épisodes par an on parle de cystites récidivantes.

La canneberge en prévention

Pour espacer les épisodes de cystite, la première chose que l’on conseille généralement est de consommer de la canneberge aussi appelée Cranberry au quotidien. Pourquoi ce fruit est intéressant dans le cas de cystites récidivantes ? La canneberge empêcherait aux bactéries d’adhérer à la paroi de la vessie grâce à la proanthocyanidine (PAC).

En matière de dosage il faudrait consommer 36 mg du principe actif par jour pour pouvoir en tirer des bénéfices. Vous pouvez tout à fait préparer des infusions à base de baies séchées, mais les gélules garantissent un apport suffisant.

L’échinacée pour diminuer le risque de cystites

On préconise de consommer de l’échinacée pour prévenir des cystites. En effet, cette plante stimule le système immunitaire. On peut la consommer sous forme de décoction en utilisant les racines d’échinacée.

L’huile essentielle de Tea Tree pour enrayer la cystite

Dans le cas d’une cystite, on peut appliquer de l’huile essentielle de Tea Tree par voie cutanée. On la dilue avec une huile végétale comme l’amande douce et on l’applique sous forme de massage sur le bas-ventre. Elle est reconnue pour ses vertus anti-infectieuses.

L’orthosiphon pour éliminer les toxines rénales

On l’utilise lors de la crise de cystite au moment de l’inflammation dans le but de favoriser l’élimination. Elle permet d’aider à évacuer la bactérie hors de la vessie. On peut l’utiliser sous forme de tisane bien de gélules/ampoules à prendre au moment de la crise durant 15 jours environ.

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]