[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” menu_anchor=”” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” class=”” id=”” background_color=”” background_image=”” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_mp4=”” video_webm=”” video_ogv=”” video_url=”” video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” overlay_color=”” video_preview_image=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” padding_top=”” padding_bottom=”” padding_left=”” padding_right=””][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text]

Revenons avant à l’explication des 2 facteurs importants à l’origine du vieillissement de la peau…

  • Les facteurs intrinsèques (génétique programmée, chronologique, variation des hormones…), cela entraîne des problèmes dans la cicatrisation, une peau qui s’épaissit, une hydratation décroissante.
  • Les facteurs extrinsèques (environnementaux, polluants, UV…), cela entraîne une modification de la peau, et donc une accélération du vieillissement.

Ces deux mécanismes, intriqués, ont un support commun qui implique un excès de stress oxydatif, résultant soit d’une augmentation des agressions oxydatives, soit d’une diminution des défenses anti-oxydatives, soit les deux associés. Le stress oxydatif crée ainsi les “radicaux libres”.
Il est prouvé que les radicaux libres, donc, provenant du stress oxydatif sont l’une des causes majeures du vieillissement. Résultant d’un déséquilibre de la balance, entre agresseurs et défenseurs, le stress oxydatif endommage les constituants et les fonctions de la cellule, accélérant ainsi son vieillissement et précipitant sa mort…

Nous rappelons que le stress oxydatif est aussi appelé stress oxydant, il est un fonctionnement de l’organisme qui est normal tant qu’il ne dépasse pas une certaine limite. En effet, tous les organismes vivants qui consomment de l’oxygène produisent des radicaux libres qui sont de petites substances chimiques très oxydées par le contact avec l’oxygène, et dont nos cellules savent normalement très bien se débarrasser.

Le stress oxydatif devient anormal lorsque les cellules sont, soit dépassées par la quantité de radicaux libres à éliminer, soit ne disposent pas des ressources anti oxydantes (vitamines, oligo-éléments, enzymes…) suffisantes pour les éliminer. Le stress oxydatif provoque plusieurs réactions, comme l’inflammation, le vieillissement, la mort des cellules pouvant entraîner un cancer.

Les défenses anti-oxydantes, que la cellule saine va opposer aux diverses agressions, pour réparer les dégâts et maintenir sa survie, sont de 2 niveaux.
– A l’intérieur des cellules, c’est un système nécessitant des cofacteurs (sélénium, zinc, cuivre…) dont le principal est un système «piégeurs » de radicaux libres (vitamine C, E, caroténoïdes et polyphénols).

C’est donc la balance permanente (préétablie génétiquement et modifiable par l’environnement), agresseurs/défenseurs, responsable de l’équilibre dégradations/réparations qui détermine la vitalité et le vieillissement tissulaire.

Le stress oxydatif est l’une des causes majeures du vieillissement…

C’est par l’intermédiaire du stress oxydatif que les facteurs environnementaux vont agir (plus les radicaux libres sont présents, et plus les polluants auront un impact négatif). Cela provoque les mutations (ADN), déclenchant les signes de vieillissement et modifiant même le système immunitaire.
Ces facteurs multiples et variés sont en principe modifiables, et souvent liés au comportement individuel ou collectif. Il s’agit principalement de l’exposition à l’UV, du tabac et de l’alcool, du stress émotionnel, de la pollution, des mauvais cosmétiques, des médicaments, de l’alimentation et de contraintes physiques (rides d’expressions…)

La connaissance de tous ces processus est indispensable pour établir une stratégie anti-âge dans une prise en charge efficace et durable.

Les experts de votre DailyPharma à Paris mettent en avant 3 niveaux pour lutter contre l’inflammation et donc le vieillissement de

– Une approche globale basée sur la nutrition et l’hygiène de vie…

– Régime anti-inflammatoire, adopter une alimentation équilibrée

– Les protéines de haute qualité, comme celles trouvées dans les poissons, les crustacés, les volailles, le tofu…
– Privilégiez les aliments à faible indice glycémique, y compris fruits colorés, légumes frais , grains entiers, les légumineuses comme les haricots et les lentilles.
– Les graisses saines, telles que celles trouvées dans les poissons d’eau froide (saumon d’Alaska, le flétan, les sardines, le hareng, anchois…), les noix, les graines et l’huile d’olive.
– 1,5 L d’eau pure minérale par jour.
– Privilégiez des boissons riches en antioxydants comme le thé vert.

Évitez les aliments pro-inflammatoires…

– Le sucre blanc, raffiné… : Il déclenche la libération de messagers inflammatoires.

– La graisse saturée : Provoque l’inflammation des tissus de graisse, favorise les maladies cardiovasculaires…
Où la trouve-t-on ? Dans les viandes rouge, la pizza, les pâtes, le fromage, les desserts…

– La graisse trans : Provoque une inflammation systémique.
Où la trouve-t-on ? Dans le fast-food, les biscuits, les produits frits, les produits transformés…

– La caséine et le gluten (Valable généralement pour les allergies) : Peut favoriser les problèmes d’arthrite
Où la trouve-t-on ? Dans les produits laitiers et le blé, le seigle, l’orge.

– L’aspartame : Certaines allergies déclarées à cette neuro toxine, qui perturbe le système immunitaire.

– L’alcool : Avec excès, il perturbe et affaiblit certains organes.

L’importance des suppléments nutritionnels ciblés…

Avec des vitamines, des minéraux (complexe B, la vitamine E, calcium, magnésium…), qui possèdent des propriétés anti-oxydantes, agissant ainsi comme anti-inflammatoires naturels, ces suppléments sont essentiels pour lutter contre le vieillissement et prévenir certaine dégénérescence.

L’alimentation courante n’apporte pas tous les besoins de l’organisme, et surtout le corps ne synthétise pas certains éléments, qui doivent donc être apportés par suppléments. N’hésitez pas à en parler à l’un des nos experts.

Une bonne hygiène de vie pour préserver sa santé tout en réduisant l’inflammation.

Adopter un lifestyle équilibré, sans excès, car le secret se situe dans l’équilibre

– Bien dormir : Un sommeil de qualité et en quantité influe sur la santé et la longévité.

– Prendre soin de sa peau

– Soulager les symptômes de la ménopause : Avec des traitements prescris par votre médecin.

– Entretenir son cerveau : Avec des exercices, certains aliments…

– Bouger au quotidien : Avec la marche par exemple.

Évitez les risques avec le tabac, l’alcool, le stress…

C’est ainsi que votre DailyPharma devient votre partenaire au quotidien.

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]